LES PROCÈS JURISNAUTES

L’association Jurisnautes se présente comme un incubateur des questions sociojuridiques d’aujourd’hui et demain. Ses membres, juristes, humanistes et passionnés de science-fiction, abordent des thématiques d’anticipation par le prisme du droit.

En considérant que le « futurisme » d’aujourd’hui sera la réalité de demain, ils proposent – lors de procès fictifs – une démarche prospective pour poser les bonnes questions et interpeller la société civile sur l’avenir qui s’ouvre à elle.

2024, Ranking Social

L'hôtel de Lassay
128 Rue de l'Université
75007 Paris

Mercredi 4 décembre 2019
De 18h00 à 22h00

Préinscrivez-vous ici
Attention, les places sont limitées

LE SCÉNARIO DU PROCÈS

2024 – à l’occasion des JO de Paris, le gouvernement expérimente la sécurisation de l’évènement par le recours à une start-up de « note sociale » devenue leader du marché : la société « rank my life » (RmL). L’évènement est un succès et en quelques années, le recours à RmL se généralise : employeurs, propriétaires, écoles, relations amoureuses… Tout le monde se fie à la note sociale des individus, déterminée à partir d’un algorithme complexe agrégeant des quantités astronomiques de données, déclinées en thématiques, catégories et sous catégories, de la rigueur professionnelle à la salubrité du mode de vie.

Cependant, très vite, la machine s’emballe, entre recours à des cabinets de conseils spécialisés dans l’amélioration de la note sociale et courses à l’abîme provoquées par des baisses de note en cascade. Le principe même du « ranking social » est porté devant la Cour suprême : est-il compatible avec les droits fondamentaux des individus ?

UN FORMAT UNIQUE

Un procès fictif, à l’aide d’un scénario conçu avec soin, a pour but de mettre en exergue les questionnements saillants que pose la thématique choisie (transhumanisme, intelligence artificielle…).

La procédure d’audience est simplifiée à cette occasion afin de conserver l’essence du rituel du procès tout en la débarrassant de ses lourdeurs juridiques. Chaque acteur du procès (parties civiles, parquet, défense…) accompagne sa prise de parole de la venue d’un « grand témoin », spécialiste de la question, associant ainsi au verbe du juriste la légitimité du spécialiste.

 

La Cour, présidée par un membre des Jurisnautes mais composée d’acteurs de la société civile conviés pour l’occasion, délibère ensuite pour répondre aux questions posées.

Les rôles du procès ne sont pas fixes et changent chaque année, fidèles au credo de pluridisciplinarité des Jurisnautes : c’est l’occasion pour des avocats de requérir une peine, pour des chercheurs de plaider en robe et pour des juges et procureurs de défendre les accusés. La décision n’est jamais choisie à l’avance et les membres de l’association découvrent en même  temps que le public quelle thèse a emporté la conviction de la Cour. L’humour et les références de science-fiction ne sont jamais très loin.

LUDIQUE ET JURIDIQUE

Les actes du procès sont ensuite publiés dans la revue Dalloz IP/IT (Droit de la propriété intellectuelle et du numérique). Les débats, simplifiés à l’occasion du procès, sont alors restitués dans toute leur complexité et leur richesse. La dimension ludique cède alors le pas face à l’exigence de rigueur juridique.

L'HUMANISME AU COEUR DE LA DÉMARCHE

Faisant sienne la formule d’Erasme selon laquelle la véritable sagesse s’acquiert en « frottant et limant notre cervelle contre celle d’autrui », l’association cherche, par le débat et la confrontation des arguments, à interpeler les citoyens et acteurs publics sur des questionnements

qui sont ceux de la société

de demain.

Dalloz, notre média partenaire​

Actualités

Please reload

Nous Contacter

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur le procès du transhumanisme ou sur des actualités liées à cette problématique ou aux nouvelles technologies, n'hésitez pas à nous contacter.

Le Cabinet HAAS AVOCATS recueille vos données afin de traiter votre de demande de renseignement. Les données requises, conservées pendant 3 ans, sont nécessaires pour en assurer le suivi. Les informations transmises sont réservées à l’usage de HAAS Avocats, Dalloz, Fromont-Briens, Vigo Avocats et Jurisnautes. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données en vous adressant à : HAAS AVOCATS, Correspondant Informatique et libertés, 32 rue La Boétie 75008 Paris ou à dpo@haas-avocats.com, en précisant dans l’objet du courrier « Droit des personnes » et en joignant la copie de votre justificatif d’identité.

Le 3ème procès fictif des Jurisnautes

© 2019 par LEGALFAB - Tous droits réservés. Webdesign par TZProduction.com